Domaine Mochel à Traenheim : grands vins à côté de Strasbourg

Le domaine Frédéric Mochel est situé à 20 minutes en voiture de Strasbourg, il propose l’essentiel et l’indispensable du vin d’Alsace dans la cohésion et un excellent rapport qualité / prix, que demander de plus ?  – Eric L – Avril 2017
(à propos de mes visites dans le vignoble)

*****


Juste à la sortie de Strasbourg, le domaine Mochel, c’est 10 hectares dont le tiers en Riesling, une vente directe pour 70%, le reste se répartissant grosso modo à l’export et à la restauration. Les vins Mochel sont régulièrement placés dans les dégustations des meilleurs vins d’Alsace, à très forte majorité Haut-Rhinoises évidemment. Souvent, on croit que le vin d’Alsace, ça ne se trouve qu’au Sud de Ribeauvillé. C’est faux, et le domaine Mochel en fait lui aussi la démonstration.

Un vignoble béni de Bacchus

Le vignoble de ce qu’on appelle vulgairement la Couronne d’Or – dénomination inventée récemment – se trouve dans un large cirque de collines douces dont l’originalité est un paysage diversifié, alliant vignes, fruitiers, bosquets et arbustes, un peu de céréales, les collines sont coiffées de forêts. Un patrimoine unique en Alsace où on constate sans surprise que la diversité, ça préserve et ça s’assemble avec harmonie ! On voit même des fruitiers plantés sur des terrains qui seraient des vignes AOC Alsace, une hérésie d’un point de vue de la rentabilité financière immédiate. Mais les locaux sont bien heureux de vivre dans un tel écrin.

Le vigneron

Guillaume Mochel est aujourd’hui à la tête de l’exploitation, et la mène avec une « ambition discrète » bien alsacienne. Son attention et sa bienveillance envers ses clients au travers des vins comme de l’accueil sont autant de gages alsaciens de sérieux. Ici on préfère toujours mettre la priorité à la satisfaction du client. Par exemple, la certification bio n’est pas ici un argument commercial, on préfère soigner la vigne sur le terrain. Tout le reste va de concert : bouchage soigné, mises en bouteille soignée, etc…

On notera qu’ici, on porte au client une attention toute particulière à l’accueil dans un caveau unique, beau, original et parfait pour déguster.

Les vins sont tous bien faits, ils sauront voyager et vieillir sans se casser la gueule car « trop » poussés dans le bio-nature comme on en voit trop. Ces vins demandent même à vieillir franchement pour exprimer tout le potentiel.

La Carte

L’accueil se fait dans un des plus beaux caveaux jamais rencontrés ! bravo ! La gamme de vins est resserrée, elle ne nous égare donc pas dans le trop-plein de références où, quand on a fini de déguster le dernier vin on ne se souvient plus du début. Pour ma part je prends toujours un stylo pour annoter la liste des vins dégustés, et encore, on ne déguste pas tout ! Non, ici, la liste des vins est suffisante et cohérente, et les choix assumés sont faciles à appréhender par le consommateur.

La carte des vins se concentre sur quelques vins de cépages, et si on regrettera la disparition du Sylvaner, les Mochel se rattrapent sur de très beaux vins de cépage, très soignés dans une belle cohésion. On dépasse de loin la notion de vin de cépage, vin aromatique sur une trame simple.

Le Crémant est 80% Chardonnay goûteux et charmeur, sur plus de deux ans de lattes proposant une personnalité qui n’essaye pas d’imiter le Champagne. Le « Klevner » est un pur Pinot Auxerrois, est ouf ! un vin sec très « structuré » pour un vin de cépage. J’ai beaucoup apprécié aussi le Riesling classique, du même acabit sur une trame structurée. Idem pour le Muscat, 100% Ottonel qui montre qu’on peut encore réussir de beaux Muscat Ottonel sous notre climat.

Mais le Grand Cru Altenberg de Bergbieten, c’est la grande star du domaine Mochel ! Avec 5 hectares sur les 10 en sa possession, seul grand cru et seul vin de cru du Domaine, la gamme propose plusieurs millésimes à la vente.

L’Altenberg de Bergbieten

Des Altenberg oui, il en existe beaucoup en Alsace, donc 3 sont des Grand Cru de vin. L’Altenberg ne fait pas référence à la « colline ancienne » comme les germanophones pourraient le traduire, mais plutôt à l’Altar-berg, à savoir la colline de l’autel. Aujourd’hui, le sommet de l’Altenberg de Bergbieten est … un réservoir d’eau potable.

Sur 29 hectares, orienté Sud-Est, la pente est douce, son sol est marno-dolomitique de Keuper. Sur le terrain sur une parcelle du domaine Mochel à mi-pente, on se rend compte des variations mais aussi de l’aspect spécifique de ce calcaire découpé comme des pièces de puzzle blanchâtres.

Voyez la description de nos amis belges :

http://users.skynet.be/alsace-terroir/Sols_terroirs/Grands_crus/Altenberg_Bergbieten.html

Quel est son goût ?

Comme d’hab ce préalable : Je ne me considère pas autorisé à juger les vins, mais à donner des avis c’est légitime.

Les Riesling Grand Cru Altenberg de Bergbieten du domaine Mochel portent tous la mention « cuvée Henriette ». En fait c’est en référence à une cuvée « vieilles vignes », à contrario d’une cuvée plus classique (mais qui tend à disparaitre).

Le vin de l’Altenberg de Bergbieten propose une belle complexité, une harmonie qui se met en place dès le développement, haut, en bouche, la finesse du vin s’étalant longuement sur la finale. Très jolie minéralité, pas rocailleuse mais plus « soyeuse » sur un tel type de sol. Ce sera donc une bouche en flamme que je dessinerai. Là encore, chacun définira son profil.

J’ai pu déguster les millésimes 2016 2014 2013 2012 et 2007. Les effets millésimes sont sensibles mais très bien amortis par l’effet terroir, car on retrouve toujours le terroir. D’ailleurs, fait notable, Guillaume Mochel déclasse le vin lorsqu’il estime que le vin n’est pas à la hauteur du Grand Cru, bravo car c’est une démarche de cohérence et de respect du terroir et du client !

Mes notes sont sur vivino afin qu’elles viennent alimenter une plateforme communautaire ici https://www.vivino.com/users/riesling67

La curiosité « Trovium » arrivée à maturité

Curiosité déjà dégustée voici une dizaine d’années, le fameux Trovium, un assemblage de Pinots élevé en pièces de bois. Le boisé est désormais plus fondu, et jamais entêtant, et propose le bon équilibre ! il rejoindrait bien une dégustation avec les productions « en bois » du Domaine François Schmitt ou même Marcel Deiss ? Non pour les mettre en concurrence mais pour en déterminer les différences.

Une future appellation village

Ensuite, le vin « Traenheim », est une initiative des vignerons du village qui espèrent en faire très bientôt une appellation communale autour d’un projet original. Planté sur une surface à la grande cohérence, sur l’envers de l’Altenberg donnant donc sur le Nord-Ouest, moins de soleil donc, c’est (ce sera) un assemblage de Pinots, et l’appellation portera la même étiquette, seul le nom du producteur changera. C’est bien, bravo, car on sort largement du « Riesling de Scherwiller » qui pousse à côté de l’autoroute, ou d’autres « Rouge de » dilués et insipides. Les AOC communales ne peuvent être crédibles à long terme que si elles portent une originalité qui apporte un « plus ». Le marché fera le tri, à la longue…

Un détour par une superbe VT

Les amateurs de grands liquoreux allemands ne manqueront pas le Riesling Altenberg de Bergbieten VT 2014, une pure réussite : 11° d’alcool digeste, une très belle trame d’acidité et plus de 100 grammes de sucres, mais avec « en plus » le côté vivant du vin d’Alsace.

 

Un succès discret

les vins Mochel se vendent à 70% au domaine, ce n’est pas rien ! Considérant qu’on est loin du coeur du vignoble, qu’on ne dispose pas de 5 grands crus sur les crus les plus célèbres du vignoble, qu’on n’y fait pas de publicités acharnées, c’est un réel et vrai signal de reconnaissance de la part de la clientèle. D’ailleurs pendant ma visite, les clients défilaient, des belges et d’autres venus « d’autres ailleurs », ce n’était pas le papi de la maison voisine. Mais comme déjà dit, tout est fait pour satisfaire le client, et le résultat est là ! Bravo et surtout Merci !

La marque des Mochel

En conclusion, j’ai été très chanceux d’être invité par Guillaume Mochel pour cette dégustation de vins superbement construits du premier au dernier. Les vins Mochel sont des beaux vins de gastronomie, et une vraie profondeur, ils savent faire l’alchimie entre expression de terroir et talent de vigneron, sans tomber ni dans la démonstration ni rester sur la transparence. Des vins attachants aux très bons rapports qualité/prix qui les fait entrer régulièrement, depuis deux générations, dans les dégustations des meilleurs vins d’Alsace.

Donc, pour les Bas-Rhinois qui en ont parfois marre de faire des bornes, qui trouvent l’achat que les cavistes souvent trop impersonnel et qui aiment le contact avec le vigneron mais ont une exigence légitime en matière qualité, de rapport qualité/prix et de fiabilité, le Domaine Mochel est une des grandes adresses parmi les vignerons du Bas-Rhin.

*****

Domaine Mochel

http://mochel.alsace/

56, rue principale
67310 TRAENHEIM

Caveau ouvert du lundi au samedi
de 8h à 12h et de 13h30 à 18h,
de préférence sur rendez-vous.Tél. 03 88 50 38 67
Informations: infos@mochel.net

Cet article, publié dans Dans le TOP du vin d'Alsace, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s