Expression du Granit Alsacien ou expression du vigneron ?

J’ai fait un détour par mon ancien club, que j’appellerai le club AOC de la Wantzenau. Le concept de départ n’a pas changé, avec des soirées autour de deux thèmes, un thème plus léger de découverte et un thème plus sérieux d’approfondissement. L’orientation reste cependant conviviale et assez légère, accessible à tous. Merci à Pierre de m’avoir invité.

*****

Le thème voulait offrir un tour d’horizon des différentes expressions de terroirs granitiques en Alsace. Les vins de granites offrent des structures de dentelle et se dégustent bien jeunes. Tous les vins étaient issus de Riesling, « évidemment ». Avec 8 vins, on balayait la majorité des grands crus granitiques alsaciens. Perdue au milieu des 4 années pas terribles de 2011 à 2014, 2012 s’en est bien sortie avec une année « moyenne ». Beaucoup de flotte, beaucoup de traitements, mais aussi des coups de chaud soudains vers la fin de maturation. Il existe des différences certes mais bon, c’est pas terrible. Au final on donne quand même sur un type d’année plutôt chaude, en rapport avec les maturités et ce sont donc les terroirs plus frais qui offraient des équilibres maturité physiologique versus maturité phénolique plus sympa, à condition que les matières soient belles bien évidemment. Pierre nous avait préparé la liste des terroirs qui seraient abordés mais sans nous dire quel vin serait servi à quel moment…Allions-nous deviner quel vin correspond à quel terroir ?…

***

Vendredi 5 Juin 2015

Vins servis à l’aveugle – Verre Spiegelau Authentis2.

***

Fernand Engel Alsace Grand Cru Praelatenberg – Kintzheim – 2012 Riesling

Nez fruité, bouche légère avec une petite amertume, pas de complexité BIEN-

Le Praelatenberg devait-il être classé en Grand Cru ?…ou faut-il encore trouver le style du lieu-dit pourtant reconnu depuis longtemps ?…

JB Adam Alsace Grand Cru Kaefferkopf – Ammerschwihr 2012 Riesling

Le nez est fin, la bouche est d’intensité moyenne mais fine et de belle harmonie, avec un bon équilibre. TRES BIEN ! Coup de cœur !

La maison JB Adam ne m’a je crois jamais déçu, c’est une valeur sûre. Le Kaeferkopf était un piège, car ce n’est pas un terroir classé granitique mais une vraie mosaïque de sols. C’est aussi un terroir aux topographies multiples.

Jean-Marc Bernhard Alsace Grand Cru Wineck Schlossberg – Katzenthal – 2012 Riesling

Nez frais, froid, bouche moyenne et toucher de bouche assez froid. BIEN

Domaine de l’Oriel Alsace Grand Cru Sommerberg – Obermorschwihr 2012 Riesling

Nez très caillouteux, bouche avec du grain, un beau vin mais la sucrosité dérange franchement. BIEN-

Arggg !!! dommage, pourquoi tout ce sucre ?! Un raisin grillé ? Le haut du Sommerberg se trouve sur une pente abyssale, situé en haut d’un véritable cirque, et le granite draine beaucoup. Le soleil a donc vite fait de « griller » le raisin en cas de forte chaleur.

Domaine Florian Beck Hartweg Alsace Grand Cru Frankstein – Dambach-la-Ville – 2012 Riesling

Nez fruité, bouche fraîche avec une belle minéralité, on devine une belle matière et un chouette grain, mais un peu flottant en fin de bouche. BIEN+

Ici nous avons reconnu le vin de Florian, par sa belle matière de minéralité et par son léger flottement en bouche, même si on n’en fera pas un reproche.

Domaine Albert Mann Alsace Grand Cru Schlossberg – Kaysersberg – 2012 Riesling 

Nez plus chaud de terroir plus solaire, très belle bouche avec un épanouissement d’une très belle longueur, finale longue et épicée. Une belle complexité, un grand vin, le premier de la série.

Le Schlossberg de A Mann est d’une grande élégance, et confirme la qualité du terroir ! EXCELLENT

Domaine Hubert Metz Alsace Grand Cru Wintzenberg – Blienschwiller – 2012 Riesling

nez d’élégance et de finesse, Belle bouche elle aussi fine et élégante, cohérence donc, de la minéralité et une belle finale. TRES BIEN !

Grosse surprise avec ce vin issu d’un terroir qui reste inconnu ! Franchement bluffé par ce vin ! Que dire de plus, c’est surprenant et ça enchante ! … les terroirs plus frais s’en sortent souvent mieux quand la fin de l’été donne des coups de soleil parfois assassins.

Domaine Albert Boxler Alsace grand Cru Brand – Turckheim – 2012 – Riesling

Le vin est très bien fait dans son style mais voilà une grosse bouche explosive, c’est vraiment too much, presque vulgaire, ça semble taillé pour une certaine clientèle…hors sujet, car ok « brand » veut dire « feu » mais là le feu est dévastateur. BOF

****

Globalement

le niveau de cette série est élevé ! Les notes que je donne sont donc à relativiser vers le haut, car ces vins sont de jolis vins bien faits, structurés, avec de jolies expressions et un toucher de bouche élégant et une vraie présence. C’est que j’attends des vins de chez moi, c’est un peu normal mais c’est aussi que ces vins portent la mention « Grand Cru » !!! Mais j’avoue qu’on se laisse très vite griser par le niveau d’une telle série !

Les terroirs sont-ils reconnaissables ? Franchement, la patte du vigneron domine, parfois nettement l’expression de la nature du sol. Nous avions là des terroirs chauds et plus froids, des renommés et des moins renommés, mais finalement c’est le travail de l’homme qui donne ou non la forme au vin.

Nous avons soupçonné plus que deviné les terroirs les plus fameux de la série, Brand, Schlossberg, Sommerberg. Les autres…pas assez définis, typés dans leur expression de terroir.

La patte du vigneron

Sur le vin de Boxler la patte du vigneron a totalement effacé le terrain et même effacé le style alsacien. Le vigneron s’est servi d’un terroir chaud pour produire un vin chaud et massif. Le parti pris sucré de Claude Weinzorn plaira ou déplaira. Le travail de Florian Hartweg aboutit à un flottement de fin de bouche qui ne vient pas renforcer la très jolie dentelle d’un vin à la belle minéralité. L’assurance que prend un vigneron le pousse-t-il à aller toujours plus loin dans la « patte » qu’il imprime au vin ? … on peut très bien choisir de produire un vin de style différent à partir de Riesling sur du Granite, mais dans ce cas il ne faut plus mentionner le terroir sur l’étiquette mais dire que c’est le vin de tel et tel.

Pas toujours, car je note la belle surprise du Wintzenberg plus classique mais très bien fait, qui se place peu en-dessous d’un Kaeferkopf JB Adam qui dénote aussi un travail appliqué et de qualité. Enfin, le Schlossberg du Domaine Albert Mann propose une sorte de synthèse de ce qu’un vigneron peut proposer à partir d’un grand terroir, sans trop se mettre en avant.

Finalement

Pour moi très clairement, pour 2012 sur les Riesling Granitiques, le Schlossberg Albert Mann domine largement les débats, viennent ensuite deux jolis vins plus classiques que sont le Kaeferkopf JB Adam et l’étonnant Wintzenberg, aux rapports qualité / prix imbattables. Ces vins restent dans leur style et correspondent à ce qu’annoncent leurs étiquettes : des vins fins et de style sec qui filent droit sur une crête de dentelle fine !

Une telle série est intéressante pour une entrée en matière, mais elle se limite très vite à la disparité du travail des vignerons qui se cumule à une forte disparité des mésoclimats. 2012 avait sa patte, qu’elle imprime sur les terroirs les plus sensibles à l’effet millésime. Ce phénomène donne leur chance aux vins de terroir dans une année plus chaude ou aux vins sur un terroir plus chaud en année plus froide, seuls les grands terroirs amortissant l’effet millésime. Mais sans le talent du vigneron (ou de la vigneronne!) rien n’est possible !

De fait, pour aller plus loin, je pense qu’il vaut mieux se concentrer sur un terroir précis et en étudier la carte d’identité, sous forme de petite verticale pour ne pas rester scotché sur les marqueurs d’un millésime. C’est ce qui nous attend enfin bientôt…à suivre…

Cet article, publié dans Degustation Alsace, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s