Visite au Domaine Jean-Paul Schmitt – Scherwiller – Alsace (F)

La Moyenne-Alsace est occupée par le nivellement par le bas. Toute ? Non, tel un îlot au milieu d’un Océan, Jean-Paul Schmitt taille des vins à la belle minéralité sur les granites autour de Scherwiller, d’une harmonie et d’une élégance rares en Alsace.

******

 

(comme d’habitude les commentaires sont les miens, et tout ce qui traîne entre les lignes aussi)

Samedi 6 Juin 2015, 10h00. L’été étreint la plaine d’Alsace de son ambiance moite qui fait la joie des moustiques et les vendeurs de géranium. Le groupe d’amateurs de beau vins – auquel il va falloir désormais donner un nom – se pointe au tout début de la Route du Sel à l’entrée du Val d’Argent pour une visite attendue à Jean-Paul Schmitt, vigneron à Scherwiller.

Ce joli village sur le route des vins est idéalement situé au milieu de l’Alsace. Adossé aux coteaux et dominé par la majestueuse ruine du château d’Ortenbourg et son granite clair qui annonce la couleur.

Le village de Scherwiller est un haut-lieu du Riesling, c’est qu’il  est acheté par les plus grands négociants pour donner du peps, c’est à dire de l’acidité, à des vins qui en manquent certaines années. Il existe une appellation village du vin de « Scherwiller », située en plaine sur des loess ou des graves, jusqu’au bord de l’autoroute, les particules fines donnent probablement de la minéralité au vin …

On l’a compris, ici comme ailleurs hélas, on n’a pas besoin d’un nivellement vers le haut et pourtant, sur le ban de cette commune se trouvent des belles parcelles situées en pente, sur le lieu-dit Rittersberg – littéralement colline des Chevaliers – donnant sur le levant et sur le Sud-Est, assises sur des granites donnant au vin l’élégance de la dentelle.

C’est ce terroir qu’a choisi de mettre en valeur Jean-Paul Schmitt. Jean-Paul a bénéficié de quelques belles parcelles plantées par son père, et le choix d’une orientation qualitative est de son chef. Après avoir été caviste, et s’être installé en tant que vigneron depuis 1993, JP Schmitt exploite aujourd’hui 8 hectares de vignes sur le Rittersberg, sur des granites et des arènes calcaires. La vinification se fait en cuve inox. Les blancs sont élevés sur lies en demi-muids, les rouges sont égrappés. On cherche ici à exprimer le terroir, et sur ces sols pauvres et parfois très caillasseux, les rendements sont par conséquent faibles. 

L’expression du terroir dans une viticulture cohérente ne dispense pas d’aller au bout de la démarche. Ainsi on voit de belles grandes bouteilles très sombres, l’étiquette est sobre et classe, le bouchage intelligent et de qualité, et le caveau est digne de ce nom, et les gammes cohérentes et limitées.

Les environ 34000 bouteilles produites par année s’exportent largement et sont distribués par les meilleurs cavistes. On est loin du modèle classique du vin qui a besoin de touristes, de médailles, de vente aux négociants ou en supermarché pour remplir les caisses.

Les vins sont bio mais on ne fait pas de l’activisme politique et c’est tant mieux, nous ne venons pas chez le vigneron pour une manif anti-nucléaire, mais pour la beauté du vin, du terroir et une vision ouverte du vin.

*****

La gamme est très lisible et scindée en trois catégories : Une gamme classique « Rittersberg », la gamme de vin de cépages classiques. La Gamme « Réserve Personnelle », issus de vignes plus âgées. Enfin la gamme Vendanges Tardives et Sélection de Grains Nobles, que nous n’avons pas dégustés ce jour. Peut-être que le distinguo entre les gammes pourrait-il être un poil plus visible d’un premier coup d’oeil, exercice pas forcément facile en conservant la sobriété de l’étiquette...

En tout cas, la dégustation de quelques vins nous a permit de distinguer les gammes sans l’ombre d’un doute… Justement, passons aux choses sérieuses.

L’idée n’est pas ici de faire des fiches de dégustation à n’en plus finir, car de toutes manières les lecteurs n’auraient pas les vins décrits dans leur verre au même moment, et puis je ne vois pas en quoi je peux édicter quelque vérité que ce soit. Donc, les vins qui m’ont particulièrement plu …

 *******

 

Riesling Pierres Blanches 2011

Issu d’une parcelle solaire dénommée Sommerberg, littéralement colline du Soleil.
Un grand nez précis et élégant, la bouche est minérale, de belle ampleur, évoque bien le terroir solaire sur des cailloux chauds, déjà des tanins. C’est pourtant net et sans débordements.
TRES BIEN

 

Riesling Réserve 2009
Nous avons affaire là à des très vieilles vignes.
Nez d’agrumes mûrs, la bouche est très belle avec une très jolie harmonie, épicé, ce vin est d’une très belle minéralité, on s’en lèche les babines, et pourtant c’est net, ça remplit superbement la bouche, un très beau vin qu’on peut boire.
TRES BIEN+

 

Riesling Réserve 2010
Ce beau vin doit attendre un peu encore, il est donc encore sur la réserve comme beaucoup de 2010 actuellement, pour être apprécié à sa juste valeur. TRES BIEN+ et bientôt ++ ?

 

 Pinot Gris Classique 2011

Nez beurré, toasté
En Bouche, un superbe vin, dépourvu de toute marque du cépage, il est tannique et minéral et extrêmement gastronomique. Là aussi l’harmonie règne. TRES BIEN

 

Pinot Gris Réserve Personnelle 2012

La bouche est charnue, l’équilibre est parfait, et l’harmonie est portée à un niveau proche de la perfection. Long !. EXCELLENT  !
Ce jour-là, Guy demanda au vigneron de re-goûter un Pinot Gris : tout est dit…

 

 

Pinot Noir Réserve Personnelle 2011

Nous sommes déjà en présence d’un vin rouge, pas d’une sorte de clairet coloré en rouge, c’est fruité + toasté dans un superbe équilibre, c’est net en bouche et fruité, un vin de plaisir et même de grand plaisir.

 

Pinot Noir Grande Réserve 2012

Le nez a de la classe ! L’entrée en bouche est majestueuse, on dirait l’ouverture des portes lors d’un dîner Olympique, les robes sont soyeuses et le tapis est d’un grain molletonné. Très long, très salin. EXCELLENT

 

Gewurztraminer Classique 2013

Nez de rose fine, Bouche Gastronomique, on est bel et bien à table sur des plats locaux … TRES BIEN

 

Gewurztraminer Réserve Personnelle 2011

Nez de pêche
Bouche pleine et mûre, là on est sur un équilibre plus doux (« sucré ») sur des poivres parfumés, et là encore tannique, minéral, le terroir est dans le verre. J’ai noté « totalement Gastronomique » TRES BIEN

 

Crémant d’Alsace Brut Zéro (dosage)

Fait de 40% de Pinot Noir et 60% de Pinot Blanc sur 2011 et 2012, sans SO2 au dosage
Nez très large, beurré, Bouche de vrai vin, on n’est pas sur des bulles légères mais sur un vin gastronomique. Pierre dirait « Miam » et même « Re-Miam ».
TRES BIEN

****

Alors ? Alors après avoir eu l’occasion de déguster ici et là des vins JP Schmitt, c’était une superbe visite auprès d’un type très humain qui prend plaisir à voir fleurir l’émerveillement sur le visage de ses invités plutôt que de pérorer des vérités ficelées. 

Le niveau des vins « de base » place la barre très haut – et se mêleraient déjà à bien des productions classées officiellement en Grand Cru – mais nous n’en étions qu’au début et les vins de Réserve Personnelle qui ont suivi allaient nettement plus loin ! Inutile de préciser que les gammes sont cohérentes.

 Les vins de Réserve Personnelle sont tous des vins d’une très belle harmonie, ils sont juste beaux ! Il n’y a pas beaucoup de mots à cela, car on ne décortique rien, on se laisse simplement porter par la beauté du moment. Des vins qui nous emmènent à l’instant présent, dans le lâcher-prise.

Enfin, tous les vins de Réserve offrent une minéralité incroyablement sensible, des tanins aux très beaux grains.

Les prix, les prix sont très abordables si on compare les vins à ceux de leurs catégories, particulièrement sur les vins de « Réserve » (bon mais je ne vais pas trop insister car j’ai pas envie de voir les prix s’envoler).

On sent une volonté de très bien faire, un travail sur la durée, et la réelle volonté d’offrir aux clients-invités des beaux vins, dans un respect du client que je trouve exemplaire, dans un contexte qui reste à taille humaine.

Nul doute que ce domaine se trouve très bien placé dans le TOP50 des domaines viticoles alsaciens.

Nous nous sommes vraiment sentis invités chez Jean-Paul et un grand merci à la maison JP Schmitt pour ce très beau moment.

 

*****

Domaine Jean-Paul Schmitt
Hühnelmühle
67750 Scherwiller
Tél: 0033 3 88 82 34 74
Fax: 0033 3 88 82 33 95
Email: vins-schmitt@orange.fr
Internet:
www.vins-schmitt.com

 

Cet article, publié dans Degustation Alsace, Vignerons Alsaciens, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s