les Grands Vins du Domaine Louis Sipp – Ribeauvillé (F)

Une nouvelle visite au caveau au Domaine Louis Sipp est ici l’occasion de dire haut et fort à quel point ce Domaine mérite sa place dans le TOP50 et même dans le TOP20 Alsacien du vin…

*****

Nous avions sont pris rendez-vous auprès de Etienne Sipp ce Samedi 15 Mai 2015, en plein dans le « gros » week-end de l’ascension drainant beaucoup de monde au caveau dans ce village touristique par excellence.

Voilà des années que j’ai le plaisir de m’intéresser aux meilleurs vin d’Alsace. Autant d’années où de plus en plus, je me concentre sur les vins qui sont bons, ce qui implique beaucoup de déceptions, de sélections, et un goût qui se précise. En résumé, les arômes du vin ne sont plus une quête, je suis à la recherche du goût du vin, du vin de terroir. Chaque terroir possède sa signature !

A la rencontre du vin de terroir

D’abord, pour comprendre le goût du terroir, il faut se pencher sur ce qui le caractérise. Pour commencer, on sort des éternels débats du cépage, le cépage n’est qu’un outil au service de l’expression du cépage, la porté des notes de musique, mais ne constitue pas la mélodie.  On a théorisé le goût, peu d’entre nous en possèdent même les bases alors qu’on sait si bien nommer les nuances des couleurs. Mais ce n’est toujours pas ça, le goût ! Le goût est un ensemble de sensations, à savoir une trame d’émotions formant un paysage que nous ressentons. Aussi, pour ressentir le « goût » d’un terroir, il faut que le vin contienne ce goût. Hélas, très, très peu de vins contiennent ce goût du terroir. Les vins de Etienne et Martine Sipp en font partie. C’est un premier point.

Mais il faut ensuite retrouver ce goût sur la durée pour en identifier les différents contours. Jeune, un vin aussi grand soit-il ne délivre que très peu de son goût, il faut donc déguster le même vin sur plusieurs années, non seulement pour en découvrir la trame et la mémoriser, mais aussi pour se faire une idée de ce que le vin délivrera plus tard.

Sur un grand vin, l’effet millésime n’est qu’une variante, mais on trouvera toujours le goût du vin dans un grand vin.

Une pression médiatique bénéfique à l’amateur de vin de terroir…

Les Sipp veulent proposer à leurs clients des vins ayant un minimum de maturité. Il faut donc pour cela attendre avant de mettre sur le marché un vin de terroir. Mais les journalistes eux, veulent du vin tout de suite et là maintenant ! Par conséquent, les Sipp ont mis à la carte aussi des vins plus jeunes. A la fin on se retrouve avec à la carte des vins d’un même terroir sur plusieurs millésimes. Ainsi les Grand Cru Osterberg et Kirchberg de Ribeauvillé, de grands vins de terroirs, sont-ils proposés sur 6 millésimes différents pour le même cépage.

Ce qui permet à chacun de trouver ses préférences entre les variations que proposent les millésimes, mais ce qui permet de se faire une excellente idée de la trame commune des vins d’un même terroir !

Nous avons donc pû nous rendre compte sur place de l’extraordinaire maîtrise du vin par la maison Louis Sipp au travers de la régularité de la trame de chacun de ces Grands Crus, l’effet millésime je le répète n’étant qu’une variante qui va permettre par exemple à chacun de trouver le vin de sa préférence, ou encore va permettre des accords vin + met plus précise encore.

****

J’ajouterai un mot à propos des autres nombreux vins à la carte. On y trouve notamment … d‘autres vins de terroir qui se distinguent en bouche les uns des autres

Hagel, pente très raide en sortie de vallée, donne des vins taillés dans la roche, acérés mais précis.
Muhlforst fait maintenant l’objet d’une cuvée à part, excellente initiative pour un coteau qui offre régulièrement de très belles choses (avec Sipp-Mack, Stoeffler…)
Steinacker, sorte de vedette qui déchire à peu près tout ce qui bouge, vin très accessible et pourtant sans aucune vulgarité, il taille des croupières à bien des vins dits de terroir. Une valeur sûre ! Evidemment, ces vins sont plantés de Riesling.

On notera le Pinot Noir Grossberg, dans un style très pur mais très rouge pour autant, avec de la matière et une belle matière.

La gamme Bio « Nature’s » donne de très jolis vins. Ce n’est pas une série de vins sans souffre, ici on est clean mais c’est pas le style de la maison de prendre les clients pour des gogos.

Enfin les Crémants font ici partie des quelques rares belles productions alsaciennes d’effervescents, avec un coup de coeur pour le Blanc de Noirs …

****

Merci à Martine et Etienne Sipp pour leur accueil chaleureux, souriant, humain et professionnel, oui ça fait beaucoup mais c’est tellement plus « vrai ».

*****

Grand cru Osterberg : les pentes raides d’une sortie de vallée, fraîches le matin et le soir, accablées par le soleil tout le reste de la journée et même pas mal dans les jambes … un voyage musical entre la 6ème symphonie de bruckner, bien arrosé de Cannonball Adderley & Bill Evans avec un soupçon de Velvet Underground …  … un ébéniste d’art …  un cuir tanné par le temps sur lequel on adore se laisser râper doucement la pulpe des doigts … vous imaginerez ce que vous voudrez, et laissez-vous porter par vos sens … le vin modérément, et les sensations sans modération …

*****

Grands Vins d’Alsace Louis Sipp SA

http://www.sipp.com

5, Grand Rue
68150 Ribeauvillé
France
Tél. : +33 (0)3 89 73 60 01

Cet article, publié dans Vignerons Alsaciens, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s