Millésime 2016 au Domaine Weinbach

Retour à Kaysersberg au Domaine Weinbach pour déguster quelques 2016, nouvelles impressions dans un lieu mythique au sein d’un des Top Domaines du vin Blanc

*******

L’hiver 2017 est doux, gris et pluvieux. L’occasion de rester au chaud pour déguster les premières bouteilles d’un millésime étonnant : 2016 ! Comme d’habitude, le savoir-faire durable des grandes maisons s’exprime le mieux dans les années compliquées.

Pour expliquer cette différence de qualité de vin alors que la météo est la même pour tous, on citera les paramètres essentiels que sont la localisation des parcelles, la qualité et l’âge des pieds de vigne, et le travail à la vigne à la recherche de la qualité et non de la quantité. Vous avez-là déjà les 90% du résultat final, le restant étant de ne pas gâcher le potentiel du raisin vendangé.

Au Domaine Weinbach, on travaille dans l’amour du bon vin depuis des générations, et ça se ressent chaque année. Les générations se suivent, la vie laisse derrière nous des êtres chers mais le travail continue, comme la vie.

Justement, se rendre au Domaine est toujours l’occasion d’émerveillements. D’abord, on longe l’ancien et long mur d’enceinte de ce qui était le Couvent des capucins. Le Clos est longé par le Weinbach, petit cours d’eau qui donna son nom au lieu-dit, comme on peut le voir déjà sur une gravure de Mérian datant du 17 ème siècle dans le célèbre « Topographica Alsatiae » : lien vers une repro en détail : clic

Ici un détail de la gravure de Mérian de 1663 qui reproduit bien le lieu-dit de Weinbach, isolé à l’écart du village fortifié, de part et d’autre du cours d’eau.

Les bâtiments ne laissent pas place au doute : on est bien dans une ancienne fondation religieuse, avec ses grandes bâtisses et son organisation typique des abbayes. L’intérieur aussi est typique, avec la cuisine dans laquelle on se projette facilement 4 siècles en arrière.

Je suis accueilli dans un salon meublé dans une style joliment suranné fait de beaux meubles et dont les mûrs de bois sont parsemés des photos de famille, ici ça sent le siècle précédent, et on retrouve l’atmosphère de l’époque où Théo Faller a fait monter ce Domaine vers les sommets du vin blanc que la génération actuelle cultive avec l’amour de l’excellence.

Des photos en Noir et Blanc, celles avec De Gaulle, et puis le salon de style voltaire, le joli tapis ovale, tout est là, avec un Kachelofe qui distille une chaleur toujours gemütlich, si intraduisible !

Les fenêtres encadrées dans les murs épais donnent sur la perspective magique des terroirs Schlossberg – Furstentum – Mambourg, une trilogie que tout amateur de vin d’Alsace doit avoir parcouru (balade facile d’ailleurs, et mythique).

Cette ambiance feutrée me distrairait presque de déguster les vins que Catherine Faller me propose; Madame Faller, représentant une grande famille du vin d’Alsace est d’une amabilité peu commune, ouverte d’esprit et curieuse, j’ose même lui parler d’Histoire du vin d’Alsace, mon dada à moi.

La dégustation

Domaine Weinbach Pinot Noir W 2016 : Superbe réussite pour un vin soyeux, avec des beaux tanins sans effort et avec un bel avenir.

Domaine Weinbach Riesling Grand Cru Schlossberg 2016 l’Inédit : Schönbrunn, en Mai : une grande femme sort du Palais dans une robe claire brodée de fleurs de printemps, on est en « présence », on sent la présence du vin et de la dame, on entend la musique et aussi les chants d’oiseaux, les parfums de printemps. Tout est en place.  Issu d’une parcelle à mi-coteau et en surmaturité, c’est une merveille, le mieux est d’ajouter « comme d’habitude ». L’élégance est totale sur tout la longueur de bouche.

Domaine Weinbach Riesling Grand Cru Schlossberg 2016 : Continuité, on retrouve le goût typique du Schlossberg du Domaine Weinbach.

Domaine Weinbach Pinot Gris Cuvée Ste Catherine 2016 : Issu du Grand Cru Schlossberg et d’une parcelle sur le Grand Cru Marckrain, c’est un grand vin de gastronomie, (évidemment) rien à voir avec un classique Pinot Gris donnant sur les sucres et les champignons pourris, ici c’est élégant et harmonieux, tout en cohérence, et suave.

Domaine Weinbach Gewurztraminer Cuvée Laurence 2016 : un vrai délice ! nulle trace de ce smack-smack qu’on trouve souvent sur les Gewurz, et nul arôme qui semble artificiel, tout est en place, cohérent.

Domaine Weinbach Gewurztraminer Grand Cru Furstentum 2016 : Un grand vin qui demande de la patience, fougueux il ne laissera personne indifférent : quand on pense que certaines croient que le vin d’Alsace doit être léger …

Domaine Weinbach Gewurztraminer Grand Cru Mambourg 2016 : Les parfums sont d’une grande subtilité, c’est un vin puissant qui pourtant murmure, c’est un poême, une ballade, une belle mélodie. Bravo !

Les appréciations sur vivino.com ici : CLIC

*****

Merci à la famille Faller pour cette très belle dégustation ! Je suis toujours ébahi par la qualité de l’accueil dans cette maison distinguée et prestigieuse, par la simplicité et la sincérité de l’échange. Merci infiniment, vraiment !

Domaine Weinbach

http://www.domaineweinbach.com/

du lundi au vendredi

9h00 à 12h00 et de 13h00 à 18h00

le samedi

9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h00

 

Cet article, publié dans Vignerons Alsaciens, Vignerons de Q à Z, Weinbach (Faller), est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.