LIVRE : Le Weinschlag de Mittelbergheim

Le livre du Weinschlag ou fixation de prix du vin de Mittelbergheim est sorti en 1980. Il donne une foule de renseignements aux passionnés d’Histoire.

*****

Chroniques du vin et du vignoble de Mittelbergheim

Le Weinschlag

Patrick Fournial – Publié en 1980

 

Le Weinschlag est la mercuriale, à savoir la fixation du prix du vin, prix « départ cave » à savoir dans le village. Elle était propre et était établie au sein de chaque village. Le prix du vin était fixé par une commission composée de juristes, de représentants de la noblesse locale et de l’Eglise ainsi que les gourmets (les dégustateurs assermentés) et les employés communaux en charge des expéditions. La commission de réunissait dans une des auberges du village à la Saint Martin, date importante durant le Moyen-Âge, le 11 Novembre.

La Saint Martin : Le 11 Novembre fixe le début de Carnaval dans l’espace Rhénan et jsuqu’en Bavière; C’est aussi le début du Carême qui se pratiquait deux semaines à partir de la Saint Martin; C’est encore le jour de la dîme, impôt considéré comme terrible mais souvent bien inférieur à nos seuls impôts sur le revenu.

Le Weinschlag établissait un prix officiel « de base » pour une mesure (Ohm) de vin (environ 50 litres) et ne tenait pas compte des niveaux qualitatifs, contrairement au Marktpreiss (prix du marché) qui lui tenait compte de la qualité du vin.

Les quantités et qualités de vin était très très fortement variables en fonction du climat et de la météo. Le prix du vin était donc lui aussi fortement variable.

Le prix annuel du vin concernait tout le vin qui serait ensuite échangé, y compris et surtout le vin qui sortait du village. Les négociants étaient donc toujours intéressés de connaitre les différents prix du Weinschlag des villages qu’ils visitaient pour leurs achats. Le prix du vin devait permettre à la fois d’écouler le vin, en clair qu’il intéresse les négociants, et devait permettre la meilleur rémunération des vignerons… et de ceux qui percevaient l’impôt basé que le Weinschlag. Tout le monde avait donc intérêt à un juste prix. En ces temps-là les quantités et les qualités de vin était très fortement variables en fonction du climat et de la météo. Le prix du vin était donc lui aussi fortement variable.

Un Weinschlag qui remonte à 1456 !

Il reste peu de ces archives. Pour Mittelbergheim ce sont des collages de 3 copies d’archives qui ont permis de faire remonter le Weinschlag jusqu’en 1456, c’est donc un document exceptionnel. Pour nous, les prix du vin ne veut pas dire grand chose, et même si on s’y intéresse, il est difficile de se faire une idée même du prix du vin. En effet, les étalons de mesure du vin ont bougé dans le temps, et puis les monnaies et leurs valeurs ont beaucoup évolué. Mais ces archives nous laissent des données sur le climat, les grands évènements qui ont eu lieu, parfois même les faits divers, et c’est donc le passionné d’Histoire qui sera intéressé de reconstituer ainsi la vie d’un village au travers de ces chroniques.

Cet article, publié dans Livres sur le Vin, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s