Pfalz Saison 2 Episode 3 – Bürklin-Wolf découverte des 2015

Le plus Français des trois domaines visités ce 6 Novembre 2016 après Muller-Catoir ICI, et Bassermann-Jordan ICI, est certainement le domaine-phare de Wachenheim, qui a aussi été le premier à adopter la biodynamie dans le Palatinat. L’expression de leurs vins est la plus charmeuse pour un palais alsacien comme le mien …

*******

L’accueil est superbe, professionnel, et généreux, y compris le Dimanche. Oui je radote, je sais. La particularité de cette maison est qu’il est certainement le plus « Français » des domaines visités. La maison est amie avec le domaine Zind-Humbrecht, et j’ai envie de dire que leurs vins sont leurs cousins.

Bio et dynamique ce domaine, car il est parmi les membres fondateurs du VDP, ce club des vignerons allemands qui s’impose des règles très strictes pour l’élaboration d’une renaissance des vins de crus.

Dirigé par une femme, le domaine historique possède aujourd’hui 90 hectares.

La carte met là aussi le Riesling à l’honneur, je dirai « évidemment » car nombre de Premiers et Grands Crus ne peuvent être revendiqués que sur le Riesling. La carte est luxueuse, comme les vins. Les vins « Grosse Lage » sont ici dénommés à la Française « Grands Crus », idem pour les Premiers Crus.  La carte n’est pas très lisible. Elle commence par les 6 Grands Crus (Pechstein, Ungeheuer, Kalkofen, Hohenmorgen, Langenmorgen, Kirchenstück qu’on retrouve aussi chez BJ ), dont les prix vont de 50 à 70 euros la bouteille prix départ cave. Les 6 Premiers Crus sont plus abordables, entre 21 et 23 euros prix départ cave. De manière générale les prix sont là aussi comme partout dans le secteur des vins de niche en forte hausse.

Certains des (meilleurs) 2015 ne seront disponibles qu’à partir de début 2017. Ici, on laisse les vins terminer leurs fermentations, ce qui les différencie nettement de leurs voisins. Respectant la hiérarchisation, ces vins vont de très bien à sublimes, ils allient la précision, l’accessibilité facile et le charme des grands vins complexes, harmonieux, longs. Pour un amoureux de Riesling, c’est un paradis !

*****

Riesling Premier Cru Hoheburg 2015 : Situé sur la commune de Ruppertsberg, en bordure du village et en contrebas de la route, Hoheburg (du nom d’un château disparu d’un seigneur local) s’étend sur 19 hectares sur un sol de loess et de marnes. Ce dégage une harmonie charmeuse, un grain très nettement sensible qui lui confère une matière très vivante, sur une longueur digne de bien des Grands Crus. 21€ prix départ cave EXCELLENT

https://www.buerklin-wolf.de

Weinstraße 65, 67157 Wachenheim an der Weinstraße, Allemagne

Enfin, cette journée se terminera sur une petite conclusion … à suivre

 

 

Cet article, publié dans Autres Vignerons, Vins Allemands, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s