Le Sylvaner va-t-il nous offrir des vins rares et bons ?

Le Sylvaner est en mauvaise posture. Mais est-ce vraiment une mauvaise nouvelle pour l’amateur de vin ? Pas sûr … enfin, rêvons un peu …

***** 

le Zotz’ de Mittelbergheim, ou le village gaulois qui résiste à l’arrachage du Sylvaner…

 

Voilà le postulat : le Sylvaner est mal-aimé.En effet il a de forts handicaps. D’abord, il n’est pas admis vin de cépage parmi les Alsace Grand Cru, mis à part sur 1 seul, ce qui identifie au contraire ce cépage à un endroit bien précis, je parle du Grand Cru Zotzenberg. A tel point que du vin de Mittelbergheim on connaît plus le Sylvaner que le Zotzenberg. Mittelbergheim apparaît comme un îlot, le village gaulois du Sylvaner.

Ensuite, le Sylvaner n’est pas admis dans la composition du Crémant d’Alsace, lequel engloutit un tiers de la « production productiviste » alsacienne et qui accepte de mélanger 6 cépages différents, mais pas le Sylvaner.

Il ne peut pas non plus entrer dans la composition d’un Pinot d’Alsace, autre vin fourre-tout avec ses 4 cépages admis dont l’Auxerrois qui n’est pas un Pinot, et dont les expressions sont par conséquence variées.

Donc, au final, il faut en faire un vin de cépage « ‘AOC Alsace Sylvaner ». Il mobilise donc pressoir, cuve, et personnel, sans compter les précieuses « forces de vente » qui ont du mal à écouler la diversité alsacienne. Et à la fin il ne peut être vendu plus cher qu’un autre vin simple et léger, sans réputation de prestige. Donc, sans optimisation des coûts, sans valorisation, c’est donc la voie vers le rejet. Et c’est ce qui lui arrive, car les grands groupes qui achètent le raisin aux centaines de viticulteurs leur disent clairement qu’ils ne doivent plus leur apporter du Sylvaner. Donc, ça fait des années qu’on arrache le Sylvaner. Il représentait 27% de la surface en 1969, et moins de 8% aujourd’hui.

cocinnelle-1

Que va-t-il se passer ? … peut-être que …

Rêvons un peu : Peut-être que seuls ceux qui aiment le Sylvaner vont le conserver, et le bichonner ?

Il faut alors le sortir du vin typé « Alsace », vous savez ce vin « léger et fruité », pour en faire un vin original. Car quand bien élevé, avec une forte maîtrise des rendements, une maturité soignée pour ce cépage fragile, et vinifié avec soin, le Sylvaner est offre un vin dense, soigné, élégant, gouleyant, et ses éventuels sucres résiduels ne sont pas dérangeants du tout. En plus, le Sylvaner ne possède pas de grosse acidité, il n’est donc pas non très typé »vin du Rhin ».

Au-delà ce cela, c’est un des cépages qui conviennent le mieux pour l’expression d’un terroir. Certains terroirs sont bien exprimés par le Sylvaner, mieux parfois que le Riesling. Prenons l’exemple du Zinnkoepflé qui ne produit pas de grand vin à partir de Riesling mais que le Sylvaner fait chanter ! hélas ce cépage n’y est toujours pas autorisé …

Avec un tel vin, original par ses équilibres et son expression, le Sylvaner ne serait même pas à mettre dans la bouteille de type « flûte d’Alsace », mais pourrait parfaitement se trouver une identité originale de conditionnement. A ce propos, il est dommage que le vin d’Alsace se restreigne à la flûte, car côté allemand on autorise d’autres types de bouteilles ce qui n’empêche pas la flûte de continuer à identifier les vins du Rhin. Encore une rigidité Française…bref.

En tout cas, le Sylvaner est déjà une pépite pour ceux qui savent le lire, le découvrir sans trop d’attentes pré-conçues. Evidemment,on citera les vignerons « Mittel » qui produisent actuellement des très beaux vins originaux. En tout cas, parmi le top50 des vignerons alsaciens, une petite moitié propose de très beaux Sylvaner, encore très abordables.

Si les amateurs de vin savent s’intéresser à ce vin atypique, il peut même prendre d’autres lettres de noblesse.  Il est déjà rare, il sera peut-être cher, on espère pas trop vite …

Vive le Sylvaner !

Voici quelques références de Sylvaner, liste non exhaustive svp !

A tout seigneur, tout honneur, commençons par le Grand Cru Zoztenberg,

Sylvaner Grand Cru Zotzenberg, Domaine Boeckel, Mittelbergheim

Sylvaner Grand Cru Zotzenberg, Domaine Lucas et André Rieffel, Mittelbergheim

Sylvaner Grand Cru Zotzenberg, Domaine Albert Seltz, Mittelbergheim

Sylvaner Grand Cru Zotzenberg, Domaine Fernand Seltz, Mittelbergheim

Mais d’autres très beaux Sylvaner nous attendent … parmi eux …

Sylvaner Réserve Domaine Weinbach,Kaysersberg

Sylvaner Horn, Domaine Clément Lissner, Wolxheim

Sylvaner Grand A du petit Léon (Grand Cru Altenberg de Bergbieten) Domaine Roland Schmitt à Bergbieten

Sylvaner Z, (Grand Cru Zinnkoepflé) Domaine Paul Kubler à Soultzmatt

Sylvaner Domaine Paul Ginglinger, Eguisheim

Sylvaner Domaine Dirler Cadé,

Sylvaner Lutzeltal Domaine Agathe Bursin

et il y en a quelques autres évidemment 🙂

 

le Grand Cru Zinnkoepflé un autre cru qui produit de très grands vins à partir du Sylvaner
Cet article, publié dans Humeurs, une vision des classifications, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s