La fierté du vin d’Alsace

 

dsc_0975

 

La fierté du vin d’Alsace, c’est le vin que les Alsaciens eux-mêmes ne connaissent généralement pas. La fierté du vin d’Alsace, pour vivre heureuse, se cache. Dénichez-la, elle vous apportera beaucoup de joie !

La fierté du vin d’Alsace se déniche dans les sorties de vallons, là où la montagne rencontre la plaine, ces coteaux qui ont transporté tant d’histoires et d’Histoire, surmontés de leurs châteaux forts qui rappellent que l’Alsace était une terre convoitée, terre de croisement et de diversité qu’elle porte jusque dans le verre de vin ; La fierté du vin d’Alsace ce sont ses lumières et ses saisons, ce sont les formes harmonieuses et douces des coteaux qui s’adossent au massif, cette douceur pour les yeux, et la sèche végétation méditerranéenne des coteaux de vigne exhale les senteurs grillées des herbes et des arbustes ; Ici, la vigne offre son cordon scindant plaine et montagne, vigne seule plante cultivée à s’accrocher aux roches affleurantes ; La fierté du vin d’Alsace se pare d’un sourire obstiné, celui des endroits de notre région où il pleut le moins, car quand la plaine pleure, le vignoble rit …

 

 

La fierté du vin d’Alsace se sublime dans le labeur obstiné de « gens » qui ont la passion de leur métier ; Elle va aussi se chercher, et c’est un compliment, dans les doutes et les erreurs de ceux qui cherchent l’excellence, la leur, la leur propre, tous ces gens qui baignent dans ces paysages qui racontent leurs caractères, multiples et variés, la grande humilité et le sens de l’écoute de la terre est la clé des plus grands vins ; Ce sont des personnes et des personnages, de caractère toujours, qu’il soit effacé ou affirmé, mais toujours je trouve cette grande humanité, cette accessibilité, et ce sourire ancré dans la terre tout autant que dans les Hommes ; Quand on côtoie ces passionnés du vin, on ne peut qu’aimer leurs vins, car c’est en côtoyant des gens joyeux qu’on est plus joyeux.

 

 

La fierté du vin d’Alsace, c’est cette « matière » du vin, comme un tissu fait dans la fine dentelle du vin, et c’est mariage subtil de son caractère résolument Français et de ses racines germaniques ; Le caractère Français pour la créativité, l’analytique excellence et la passion portée haut ; Les racines germaniques pour son amour du travail bien fait, la volonté de ne jamais rien lâcher, sa précision et l’ordre des choses, et une certaine idée de la dignité.

 

 

La fierté du vin d’Alsace est dans les sens, au nez puis à la mise en bouche, quand mon esprit décolle et que je m’envole vers le sublime monde des rêves enchantés ; ceci se produit sur des dizaines de vins différents mais sans que jamais le monde qui s’ouvre ne soit le même que celui du terroir suivant ; La fierté du vin d’Alsace c’est sa diversité ! C’est une diversité insensée de sensations merveilleuses sur un même territoire, cas unique sur la planète Terre ; Il n’est pas une année où cette terre-mère n’offre des vins sublimes à celui qui sait lire le paysage, écouter le climat, écouter les gens du vin, sentir les cailloux, quand sens et sensations se mélangent dans un ordre dont seule la nature a les clés, heureusement !

 

La fierté du vin d’Alsace est attachante et j’y reviens toujours, on a beau dire, on a beau faire, pourquoi chercher ailleurs ce qui me correspond le mieux ?

Cet article a été publié dans Humeurs. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s