Salon Alsace Tasting 2014 Vinostrada

alsace20141128-flyer

Il devient quasiment impossible pour l’amateur de vin d’Alsace de déguster les meilleurs vins d’Alsace en un seul endroit au même moment, tant la profession (les vignerons) ont interdit l’expression de la beauté du vignoble au grand public … décidément on est dans une région où la profession veut vraiment tirer le vin vers le bas !

Heureusement il reste quelques évènements privés bien que limités où l’amateur de vin peut déguster de belles cuvées !

Le Salon Alsace de Vinostrada est désormais un rendez-vous incontournable du beau vin d’Alsace à Strasbourg … Quelques commentaires, découvertes, confirmations, reflexions …

*****

Domaine Muré, RouffachJe n’avais curieusement jamais rencontré Véronique Muré jusque là. La pétillante blonde de Rouffach poursuit l’oeuvre de son père, ce domaine est parmi le top 25 alsacien depuis belle lurette, l’amateur de vin recherchera les vins produits sur le « monopole » du clos Saint Landelin, on terrain déjà mentionné à la fin du moyen-âge. Ces parcelles produisent des vins solaires. Coup de coeur pour le Pinot Noir 2012, recherchez donc un Pinot Noir V René Muré 2009, vous m’en direz des nouvelles…

Domaine Pfister : Mélanie Pfister poursuit l’oeuvre de son père André, et nous offre chaque année de très belles cuvées. On est ici à 10 minutes de la C.U.S. et on y trouve des merveilles, autant en blanc qu’en vin rouge (pas un rosé coloré en rouge)

Jean-Paul Schmitt continue de m’étonner chaque année. Ce vigneron est bien le seul et unique à produire des beaux vins à Scherwiller, capitale du riesling trop acide qui était autrefois toujours acheté par les haut-rhinois pour acidifier les vins du 68 trop doux. Chez Jean-Paul Schmitt, on trouve la minéralité, des vins soyeux et pourtant digestes et gastronomiques. Goûtez ses rouges !

Trimbach : Il est rare d’avoir en même temps Anne Trimbach et Clos Ste Hune. Les 2006 et 2005 étaient mes derniers souvenirs de ce grand, et le 2009 sorti entretemps est à la hauteur de la véritable marque que représente le prestigieux « Clos Sainte Hune ». Une réussite à donner en exemple qui ne doit rien au hasard !

Domaine Gresser : Rémy Gresser est un personnage qui ne peut laisser indifférent, et ses vins tout autant. J’apprécie toujours autant les beaux Rieslinge de cette maison, à la fois classiques et portant la marque du terroir. Une valeur sûre.

Domaine Rieffel : Lucas Rieffel bénéficie à juste titre d’une belle réputation dans le vignoble. Ces vins font partie des vins proches du vin nature, mais je trouve qu’on a désormais un peu plus de sagesse et moins de prosélitisme. L’expression est toujours aussi vivante.

Domaine Sipp-Mack : je ne présente les vins de cette maison plutôt discrète très présente sur les marchés très exigeants d’Europe du Nord, avec des vins bien taillés, toujours bien foutus dans le respect du client. On ne se lasse jamais de la compagnie de Jacky Sipp.

Domaine Barmès Buecher : Je n’avais pas encore fait connaissance des nouvelles étiquettes du domaine d’Eguisheim que nous présente Sophie Barmès. Eh bien ces nouvelles étiquettes sont très plaisantes et correspondent bien à un produit sain qui bénéficie d’une grande attention, ça se ressent dans le verre.

Domaine Bott Geyl : Ce domaine collectionne avec obstination l’acquisition de parcelles de grande qualité sur les plus grands terroirs. Et en plus on s’échine à cultiver le vin dans l’idée du grand vin. Le résultat est comme toujours là … de superbes Schoenenbourg, Furstentum, Schlossberg …

Chez Dirler Cadé, on retrouve Ludivine Cadé qui nous sert les toujours superbes Riesling sur les terroirs Grrand Cru Kessler, Kitterlé, Saering, on ne sait jamais lequel choisir

Pour le Domaine Valentin Zusslin, Marie Zusslin nous sert de beau Bollenberg et Pfersigberg, et puis un magnifique Pinot Noir que j’ai dégusté à deux reprises. Encore une fois superbe !

J’ai eu le plaisir de croiser à nouveau Céline Meyer et les magnifiques vins Josmeyer. Comment résister même à des « simples » Sylvaner signés Josmeyer ? On dit souvent que les grands vignerons se mesurent à leurs vins d’entrée de gamme, Josmeyer est une bel exemple !

J’ai fait l’impasse sur le domaine Marcel Deiss que je veux néanmoins mentionner, on rappelle ici qu’on est dans le top 5 Alsacien tout comme Josmeyer.

******

Voilà une très belle brochette que réunit Isabelle Kraemer dans ses boutiques et restaurants et bar à vins signés Vinostrada ! Répartis sur 9 lieux, Vinostrada devient une marque et j’ai énormément de plaisir de voir qu’une « chaine » de caviste met en avant le vin d’Alsace d’aussi belle manière ! Bravo !

Cet article a été publié dans Degustation Alsace. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s