AOC Alsace Ostenberg – 2006 Gewurztraminer – Domaine Loew – Westhoffen – Alsace – France

GROS COUP DE COEUR POUR….

suggestion : à boire en écoutant ça  http://www.youtube.com/watch?v=dECsncJP7pY

AOC Alsace Ostenberg – 2006

Gewurztraminer

Domaine Loew – Westhoffen – Alsace

Le panneau Domaine Loew sur le clods des Frères Bruderbach

Le panneau Domaine Loew sur le clods des Frères Bruderbach

Le vin : Cette réelle vieille vigne est plantée sur un coteau plein Sud sur un sol de calcaires oolithiques et Muschelkalk, et regarde sur l’harmonieuse Couronne d’or alsacienne.

Le vigneron : talentueux, Etienne Loew est un type d’une grande humanité qui est à la recherche de l’excellence et la trouve ici encore une fois. Ses parcelles ne sont pas connues mais il sait parfaitement les mettre en valeur.

NEZ : Ce vin n’est empreint de strictement aucune note de champignon pourri, comme on en trouve encore aujourd’hui dans certains restaurants indignes qui débarassent à prix d’or du vin issu de raisin pourri..

Le nez est pur, et dominent les notes de torréfaction alors que les marqueurs aromatiques du cépage savent ici accompagner le vin sans l’assommer !

BOUCHE : En bouche, on retrouve une cohérence avec le nez, une suite logique si vous voulez, et une cohésion dans l’équilibre, avec une acidité un peu limite qui est représentative du millésime.

Mais voilà, la bouche de ce vin offre le goût du sublime ! Comment peut-on donc exprimer par les mots cette envolée des sens ? non, les mots techniques n’y arrivent pas, c’est bien une émotion, une révélation qui est là, dans ce nectar… divin !

Avec ses seulement 7 ans, ce vin commence à virer vers des notes de complexité fines et onctueuses, et l’analyse de la structure en bouche s’oublie simplement, instinctivement, pour transformer cette mise en bouche du nectar en grande émotion !

Il est rare d’avoir affaire à une telle émotion, il faut pour cela un vin mûr, bien fait, qui possède l’essence de l’alchimie du vin : ce breuvage noble issu de l’association de l’homme avec la nature.

…j’en fais un peu trop, je pense,pour qui n’a pas partagé cette émotion, mais c’est une manière d’exprimer une fois de plus que le vin d’Alsace, ça n’est pas de l’alcool ou un petit coup à boire, c’est aussi des instants qui gravent la mémoire.

Merci à Etienne Loew pour ce magnifique vin qui valait vraiment le coup d’être conservé. Merci à Stéphane Wasser de m’avoir fait découvrir le bout du vignoble.

  DOMAINE LOEW

 www.domaineloew.fr/

 28 Rue Birris  67310 Westhoffen

Loew

Cet article, publié dans Degustation Alsace, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s