Degustation Zind-Humbrecht 24 Novembre 2012

 

Les clients du domaine Zind Humbrecht ont pu déguster ce 24 Novembre 2012

5 séries de vins de terroir sous forme de petites « verticales ».

Et comme présumé, aborder le vin Zind Humbrecht par terroir, et non par cépage,
c’est LA manière d’explorer ces grands vins !

 

****

 

 

 

**********

 

Pour les pressés : Pour apprécier les grands vins d’une des grandes maisons alsaciennes, décidément la meilleure manière est de les déguster par terroir. Ici, les verticales proposées permettent vraiment de se rendre compte de l’effet du vieillissement, la marque du terroir (et ici le cépage) étant une constante. Et il n’y a encore une fois pas de doute sur la conclusion : les vins Zind Humbrecht sont des grands vins d’exception ! …. n’en déplaise à ceux qui prétendent que les 1000 vignerons alsaciens sont du même niveau … lesquels prétentieux je n’ai pas croisé à cette dégustation…

 

****

 

Se rendre compte du potentiel de garde d’un vin annoncé comme étant un vin de garde est quasiment impossible. Il faut faire confiance au journaliste. Mais ensuite, comment se goûtera le même vin quand il sera plus vieux ?

Une verticale est une dégustation de vins issus de la même cuvée qui remonte dans le temps. Elle permet de se rendre compte du vieillissement du vin.

Je me souviens ainsi d’une verticale de la cuvée Christine qui remontait à 1945, ou encore d’une autre sur le Clos Zisser de la maison Klipfel jusqu’en 1942, qui démontraient notamment que les vons vins âgés sont parfois insolemment jeunes.

Le vin de cépage est la porte d’entre pour accéder à la culture du vin, mais faire une verticale sur un vin de cépage n’a pour seul sens que de présenter l’évolution de l’expression du fruit dans le temps. Très peu d’intérêt, en réalité, car un vin qui n’est qu’un vin de cépage n’a pas de potentiel de garde.

Une verticale sur un vin de terroir permet de se rendre compte du potentiel de vieillissement d’un même vin, de la trame transversale commune à un vin de terroir à la quelle vient se greffer le double effet du vieillissement et des effets indirects du millésime.

 

****

Verticale 1

Clos Windsbuhl 2010 2009 2008 2007 (Riesling)

dont 2010 : Les vins de Mushelkalk – calcaire coquiller – sont souvent ces vins dont on lèche le caillou. Le vin est encore trop jeune, mais il possède déjà la marque du terroir, cette largeur de toute fin de bouche, encore accentuée sûrement avec l’acidité complexe des 2010 mûrs. Déjà une très belle minéralité.

 

dont 2009 : Les points communs de ce magnifique terroir sont bien présents, et presque en place L’acidité est bien présente. Le vin a cessé de fermenter alors qu’il restait un degré d’alcool sous forme de sucre, sucre qui est préférable à un manque d’acidité.

 

dont 2008 : Ce vin a beaucoup grandit depuis mes dernières dégustations. Il s’est posé et développe maintenant son nez typé Windsbuhl. Jamais soutiré et avec une fermentation paresseuse, ce vin était en contact avec ses lies pendant 18 mois, avec une expression du terroir d’une profondeur extrême. un exemple magistral !

 

 

***

 

Verticale 2

 

Rangen de Thann 1997 – 1996- 1995 – 1994  – Pinot Gris

 

Ces vins datent d’une époque où les vins Zind Humbrecht étaient vinifiés moins secs, nonobstant les caractéristiques de terroir. Surtout ne cherchez pas le cépage dans ces vins, il est effacé, et surtout, vous passeriez à côté du plaisir.

 

de 1997 : l’expression du millésime, quand elle est présente à ce stade, passe par le travail des levures indigènes, ici très particulières. Mais c’est dans un Rangen sec que l’on perçoit le plus facilement la typicité d’un sol d’origine volcanique.

 

à 1994 : Magistral, d’une harmonie somptueuse, ce vin complexe est aussi d’un abord facile, les quelques années supplémentaires donnent une dimension supplémentaire à ce grand vin de terroir.

 

 

****

Verticale 3

 

Clos Windsbuhl 2007 –  2006 – 2003 – 2005 (VT) (Gewurztraminer)

 

 

Retour sur le Windsbuhl, « la petite Sibérie » alsacienne dont les vins étaient recherchés dès le Moyen Âge et qui a »té rejetée par une génération de viticulteurs obsédés par le rendement, les Humbrecht l’ont ressuscité comme ils l »ont fait pour le Rangen, pour le plus grand bonheur des amateurs de bon vin.

 

Dont 2003 : En vieillissant, ce vin exprime une tension fine étonnante pour le millésime, et une délicatesse pointue elle aussi due à la situation du clos. Avec une grande longueur, ce vin profond est un grand vin de gastronomie. Heureux ceux qui en possèdent, mais on peut encore l’acheter.

 

Dont 2005 : Deuxième Gewurz botrytisé sur le clos Windsbuhl, ce vin fait la synthèse du clos au-dessu de Hunawihr et de l’expression d’un grand millésime. Même si à nouveau refermé (on se demande quand les 2005 vont enfin s’ouvrir sans se refermer ensuite), il s’agit là encore d’un grand vin qui finit de clouer le bec aux plus arrogants.

 

****

 

Verticale 4

 

Clos Jebsal  2007VT –  2006VT – 2005VT – 2002 VT – Pinot Gris

 

La parcelle de gypse et de marnes sur une exposition très « solaire » se « livre » sur des raisins en surmaturité comme l’Altenberg de Bergheim par exemple.

 

dont 2007 : Quand le botrytis se fait léger, le vin reste digeste et aérien dans une profusion d’arômes. Les amateurs de liqueur préféreront les tries plus tardives des SGN, mais pour les palais délicats d’amateur de vin, cet équilibre conviendra parfaitement.

 

dont 2002 : Etonnant 2002 donnant sur un équilibre parfait, ce vin plaisant est également très complexe et abordable, avec une vivacité préservée.

 

 

****

Verticale 5

 

Heimbourg   2008 SGN  –  2005 SGN  –  1995 SGN –  1991 SGN  – Pinot Gris

 

 

Ce terroir calcaire maigre et exposé aux vents permet de belles vendanges plus tardives.

 

dont 2008 : Un vin très clair qui ne laisse pas augurer de ses 224 g de sucres résiduels / litre ( ou 12 sucres dans votre verre de 25 cl … ), mais avec un pH à 3,4 et un taux d’alcool à 9,7° , il conserve une tension et une digestibilité étonnantes. Très beaux arômes.

 

dont 1991 : Abricoté, avec un botrytis qui vieillit, la complexité est parlante et l’harmonie de ce vin est parfaite, voilà le vin de la série qu’on peut se permettre de boire sans commettre un infanticide.

 

 

***

 

La marque de fabrique d’un grand vin et donc d’un grand vigneron est la capacité de garde, et les expressions que peut prendre une même cuvée au fil des années. Un élevage sur lies à partir des levures indigènes donne les couleurs du millésime à une trame de fond constante, une fin de bouche sur un acidité large pour le clos Windsbuhl, un botrytis fin sur le Heimbourg, ou encore une minéralité particulière sur le Rangen de Thann.

 

 

A propos de la marque du millésime, on a bien constaté ici, avec le Clos Windsbuhl Riesling 2009, ou encore le clos Windsbuhl Gewurztraminer 2003, qu’il ne faut pas s’attacher aux marqueurs du millésime sur un grand vin de terroir.

 

A propos des cépages, tous les vins présentés ayant passé le cap des 3 à 5 ans ont effacé les arômes variétaux et dans tous les cas, sur un vin de terroir, le cépage n’est qu’un des ingrédients de l’alchimie.

 

 

Le tout est le résultat dans le verre, vérifiable à l’aveugle et à tomber par terre, d’années d’améliorations  et d’efforts, récompensés dans le résultat final.

 

L’ensemble des personnes du petit groupe que nous étions, amateurs plus ou moins avertis, ont su reconnaître les différences d’expression des vins, et leur classe. Comme quoi, la perception et les sensations des grands vins n’est pas réservée à une élite, tout le monde peut les ressentir…

 

 

Merci à M et Mme Humbrecht de m’avoir invité à cette très belle dégustation.

Tous ces vins sont en vente au domaine.

Pour accéder au site cliquez sur le lien :

Domaine Zind Humrecht

 

 

***************

 

On November 24th, Zind Humbrecht’s clients have tasted 5 sets of terroir wines. And as suspected, address Zind Humbrecht wine by terroir and not by grape is THE way to explore these great wines!

**********
To estimate aging potential of a wine is almost impossible. So it’s a real pleasure and a good way to learn when a domaine like Zind Humbrecht invites you to taste the wines slope by slope.

Clos Windsbuhl 2010 2009 2008 2007 (Riesling)

A Clos Windsbuhl is always an exciting experiment, and the 2008 can be opened but is already to wait for.

Rangen Thann 1997 – 1996 – 1995 – 1994 – Pinot Gris

These wines date back to a time when the Zind Humbrecht wines were vinified less dry, notwithstanding the characteristics of soil.

1994: Magisterial sumptuous harmony, this complex great wine !

Clos Windsbuhl 2007 – 2006 – 2003 – 2005 (VT) (Gewurztraminer)

Back on Windsbuhl, Alsatian « Little Siberia » slope, whose wines were sought from the Middle Ages.

2003: this wine expresses a amazing tension, very fine for the vintage, and a sharp delicacy also due to the cold climatic situation. With a long, deep wine that is a great food wine. Blessed are those who possess them, but you can still buy it.

Clos Jebsal 2007VT – 2006VT – 2005VT – 2002 VT – Pinot Gris

The plot of gypsum and marl of exposure very « sun » is « book » on overripe grapes as Altenberg de Bergheim example.

2007 when the botrytis is light, the wine is palatable and air in a profusion of flavors. Liquor lovers prefer the SGN, but for the palates of dry wine lovers, this balance is perfect.

Heimbourg 2008 SGN – SGN 2005 – 1995 SGN – SGN 1991 – Pinot Gris

This thin limestone soil exposed to wind and allows beautiful harvest later.
1991: apricot, old botrytis, the complexity is in place and harmony of this “perfect” wine.
***

The hallmark of a great wine is the ability to expresses the profile that can take the same wine over the years. All these wines are available in the area.
To access the site click on the link:

Domaine Zind Humrecht

 

 

 

 

Cet article, publié dans Degustation Alsace, English, est tagué , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s