Les notes attribuées au vin comment les lire pour éviter de se faire leurrer ?

 Le consommateur peut lire des notes attribuées au vin, mais quels types de notation trouve-t-on ?

Il existe différentes façons de noter le vin.

Une note peut être relative, ou absolue.

Quels en sont les avantages et les inconvénients ?

****

 Relative :  On notera le vin cité en comparaison d’autres vins de sa catégorie, et la notation sera celle de catégorie (appellation, cépage, prix…).  

La note relative est plus « juste », plus fine, car l’on peut se concentrer sur l’appellation étudiée. Mais la lisibilité est délicate, car on aura tendance à croire que le vin de cépage noté 15/20 sera aussi bon que le premier Cru de Bourgogne noté lui aussi 15/20.

***

Absolue : Tous les vins sont comparés sur une même échelle. On placera sur une même échelle un grand vin Rouge de terroir de Bourgogne et un vin Blanc de cépage anonyme et sans prétention, par exemple.

Mais ce système noie toutes les notions de personnalité, et dénigre la variété de l’usage du vin.

De plus, comme on ne peut pas critiquer tous les vins au même moment, et que la notation est une affaire humaine, liée aux sensations, comment être « juste » pour tous les vins ? Au final, quelle est la valeur d’une notation absolue ?

***

POUR COMPRENDRE

Prenez deux voitures, l’une taillée pour la ville, qui est bon marché parce que construite pour un usage limité, l’autre faite pour l’autoroutequi coûte cher parce qu’elle est construite avec des matériaux coûteux.

Échelle de notation absolue : Vous comparez la première aux critères d’une conduite sur autoroute, elle obtiendra une mauvaise note, alors qu’elle sera peut-être la meilleure sans sa catégorie des voitures de ville ?

Echelle de notation relative : Les deux obtiennent un 15/20, chacune dans sa catégorie, mais pour se faire une idée juste, le consommateur devra impérativement tenir compte des critères de notation.

Laquelle des deux échelles de notation préférez-vous ? Le sociologue pourrait en faire une étude, mais pour ma part, j’encourage une notation relative, qui oblige celui qui note mais aussi le consommateur à utiliser ce qu’il a entre les oreilles…

 

Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s